Ce projet a été réalisé à l’automne 2016, pour le cours Digital Photography suivi à l’Université de Pennsylvanie et donné par l’artiste Anna Neighbor.

Construit sous forme d’un tableau de dix images formant deux lignes superposées, ce projet avait pour ambition de mettre en avant l’ordinaire d’objets que nous croisons au quotidien, et de leur rendre leur beauté, trop souvent absorbée par l’effervescence journalière. La lumière tient également un rôle central dans cette série afin de mettre en avant et en scène les différentes pièces choisies. Enfin, il était important de redonner également vie à ces sujets inanimés, en créant des mimétismes et en scénarisant leur présentation. Cette série doit nous pousser à nous questionner sur la relation que nous avons avec notre quotidien et avec les objets qui l’habitent, et à côté desquels nous passons sans prêter attention. Qu’est-ce que ce corps ? Quelle relation ai-je avec ? Quel rôle joue notre imagination dans le décryptage de certaines images, ou de certains objets, non-identifiables de prime abord ? Qu’est-ce qui est banal, et qu’est-ce qui ne l’est pas ?